Les différents types de contraction musculaire

En complément de la course lente, les élèves ont expérimenté des exercices de renforcement musculaire qui renvoie à différents types de contraction :

  • concentrique : elle provoque le gonflement du muscle lié au rapprochement de ses unités contractiles et de ses insertions tendineuses (exemple : la contraction du biceps brachial entraîne la flexion de l’avant-bras sur le bras – flexion au niveau du coude).
  • excentrique : il s’agit d’une contraction associée à l’étirement du muscle. Elle joue un rôle freinateur et de contrôle du mouvement (exemple : la contraction du biceps brachial lorsque l’on contrôle la pose d’un sac lourd au sol).
  • isométrique : elle est caractérisée par une absence de déplacement et de mouvement articulaire (exemple : la fameuse chaise qui sollicite le quadriceps et qu’il faut tenir 30 secondes !).
  • pliométrique : qui consiste à enchaîner une contraction concentrique et une contraction excentrique ou inversement (exemple : un squat suivi d’un saut en extension puis d’une chute sur les deux pieds contrôlée).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s