Premiers conseils pratiques

          Au-delà des lois qui régissent la biologie humaine et la physiologie des sports d’endurance, tous les athlètes de tous niveaux doivent prendre conscience de l’importance de la récupération, de l’alimentation et de la planification de l’entraînement.

Quelques premiers conseils simples à des élèves que je commence à bien connaître pour les avoir observés au quotidien  :

  • récupération : 8 heures de sommeil est un minimum et … lâcher les tablettes longtemps avant d’aller vous coucher pour favoriser un endormissement plus rapide et une nuit de qualité;
  • alimentation : nous savons que le sucre et le sel sont les ennemis d’un organisme en bonne santé à court et surtout à long terme. Regardez la composition de vos céréales du matin (si vous en prenez) ou la composition de votre eau en bouteille. Dans le premier cas, évitez les aliments avec un taux de sucre supérieur à 10 g par ration; dans l’autre, buvez une eau sans sodium (tout en ne salant pas vos plats).
  • programmation de l’entraînement : lorsque l’on débute, il faut être patient, très patient, au moins un mois en endurance fondamentale sur des durées de course (avec des temps de marche s’il le faut) de 30 à 45 minutes, sans essoufflement, sans effort apparent, 2 à 3 fois par semaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s