Activité physique selon l’OMS

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a publié fin février une mise à jour de ses recommandations en matière d’activité physique pour la santé et vient de lancer son plan d’action 2018-2030, documentation à l’appui (en anglais).

On y apprend, par exemple, que les enfants en âge scolaire :

  • devraient pratiquer au moins 60 minutes quotidiennes d’activité physique, d’intensité modérée à forte;
  • une activité physique d’une durée supérieure à 60 minutes par jour leur apportera des bienfaits supplémentaires en matière de santé;
  • devraient inclure des activités qui renforcent les muscles et les os à raison d’au moins trois fois par semaine.

Recommandations mondiales 2010 en matière d’activité physique pour la santé

Bien entendu, nous en étions déjà convaincus !

Concours d’écriture – Secondaire

Le concours a été remporté par Maëva COSME, seconde A. Elle sait de quoi elle parle dans la mesure où elle a participé aux deux dernières saisons de la DASSA League.

Pour rappel, deux ou trois élèves de 3ème à titre personnel et toute la classe de seconde A de Mme Andrieu ont participé à cet échange littéraire. Une première sélection avait été réalisée par les Premières L de Mme Andrieu et exposée au CDI géré par Mme Motyl. Merci aux élèves et aux collègues qui se sont investis dans ce concours.

Sur 43 réponses, le choix fut difficile pour l’ensemble des lecteurs. 21% ont été recueillis par Gabriel Seigneur, 25% par Noora Belcaid et 28% par Maëva. Bravo !

Maëva a ainsi reçu deux livres Ados.

Voici son texte :

Dis, pourquoi tu cours ?

Les coureurs sont alignés.

Le souffle du vent, puis celui d’un sifflet. C’est le départ de la prolongation de l’instant et de l’esprit, tel une ronde de danse. Je m’élance vers mes limites. Pour le moment, il s’agit encore d’un paisible tableau ; l’éclat monotone du soleil frappe nos pas. Le bruissement lent du feuillage nous berce.

Pourtant, chacun semble emprunter un sentier différent. Je découvre soudain, dans les sillons de terres que nos danses ont tracés, des souffrances acides et des douleurs amères. Elles s’agrippent à mes jambes. Elles entravent mes valses. Je peine à courir. Mon cœur bat et virevolte. Tout devient effort effroyable. C’est alors que les douces brises fraîches, aux souffles légers soulèvent les arabesques de ma réflexion. Elles s’envolent arachnéennes dans les cieux azurs et délicats. J’inspire, j’aspire, j’expire les volutes aériennes qui font mes pas. Ainsi le tourbillon de danseur s’apaise.

Si certains courent pour oublier, je cours pour résister. Quand les minutes cessent, je me retrouve en un instant à l’horizon de mes limites. J’effleure les ressources de mon corps et la résistance de mon âme. Cet horizon se dessine. Fin de la danse, les artistes saluent.

Je suis arrivée.

Les coureurs sont dispersés.

Maëva Cosme, Seconde A

Concours d’écriture – Primaire

Le concours a été remporté par Farida ADAM – CM2 B. Pour rappel, deux classes de CM2 ont participé à cette expérience littéraire, les élèves de Mme Karimi et de M. Renard. Une première sélection avait été réalisée par les secondes A de Mme Andrieu et exposée à la BCD géré par Mme Lepoivre. Merci aux élèves et aux collègues qui se sont investis dans ce concours.

Sur 38 réponses, 29% ont été recueillis par Céleste Seigneur et 34 par Farida. Bravo à elle ! Farida a ainsi reçu une bande dessinée sur Zatopek, un énorme champion de course à pied.

PRINT COUV ZATOPEK.indd

Voici son texte :

Dis, pourquoi tu cours ?

Oh là là ! On recommence le drame !

« Tu ne préfères pas faire du sport plutôt que rester sur le canapé toute la journée ?! »

Et Maman crie encore.

Bonjour, je suis Farida, une « chatte » car les chats ne travaillent pas. Je déteste courir et j’adore manger. Si je devais courir, je dirais « Je peux manger des popcorns avant ? »

Ne me jugez pas, ce n’est pas ma faute si je n’aime pas courir !!

Personne n’est sportif dans ma famille et on me crie tout le temps : « Va faire un peu de sport. »

« Bouge et fait quelque chose qui t’aidera à perdre du poids. »

La seule fois où je cours, c’est quand je peux attraper les garçons par le t-shirt. C’est comme un rêve ! Leur regard est trop… trop. Je cours aussi en EPS en jouant à l’épervier.

Je fais de la gym à la maison pour travailler mon corps un peu. J’aime aussi courir avec des amis mais, JAMAIS toute seule car je pense toujours que l’on me suit.

Parfois, je m’inspire de mes amis alors je cours la nuit chaque week-end pour devenir comme mes amis. J’aime la vitesse, c’est-à-dire courir mais pas trop lentement.

Finalement, je pense que ça sera très bien si ma mère me laisse faire de la course.

Farida Adam, CM2B

Running with the Kenyans

 

Par Finn Adharanand, Faber & Faber, 2013 (version anglaise).

On est loin des livres de super-héros de la course à pied. Finn est certes un athlète d’un bon niveau mais il est avant un coureur humble. Même si son objectif est d’améliorer ses performances, la course à pied est un prétexte pour lui permettre de découvrir un autre peuple, une autre culture, d’autres modes de vie, loin, très loin des nôtres.